dimanche 26 février 2017

Le riz frit mauricien par B









Quoi de plus doux qu'une escale dans l'Océan Indien en pleine torpeur hivernale? B., sa mère Nanda et sa fille ont choisi de faire voyager les participants du Goût de l'Autre à l'Ile Maurice au travers d'un met traditionnel, le riz frit. Agrémenté de crevettes, poulet, champignons, carottes, maïs, ciboulette de Chine et œufs brouillés, ce plat complet a régalé les convives présents ce 23 février à la Mairie du IVe arrondissement.

Recette :
  • Riz basmati (long grain)
  • Grosses crevettes décortiquées
  • Blancs de poulets en dés
  • Carottes émincées
  • Grains de maïs
  • Champignons de Paris émincés
  • Ciboulette de Chine émincée
  • Sauce poisson (Nuoc Mam)
  • Sauce soja noire
  • Vinaigre d'alcool brun
  • Huile neutre (tournesol)
  • Poivre noir moulu
  • Ail
  • Sucre
  • Aji-no moto (exhausteur de goût, se trouve en épicerie asiatique)
  • Saucre sriracha

Rincer le riz à l'eau claire, puis le pré-cuire environ 5 minutes. Egoutter, réserver. Préparer l'ensemble des ingrédients restant séparément, en les découpant finement. Faire mariner et poêler les crevettes avec du sel et du poivre, le poulet avec l'Aji-No Moto et un peu de sauce soja. Faire de même pour les légumes et les champignons, séparément. Brouiller les œufs de façon à obtenir des petits morceaux d'omelette. 
Une fois tous ces ingrédients préparés à part, les incorporer dans une poêle huilée où l'on fait revenir le riz blanc avec un peu de sauce soja et de sauce poisson. Ajouter la ciboulette fraîche en dernier, afin qu'elle ne cuise pas. Le riz frit est prêt ! Avant de le déguster, il faudra l'arroser d'un mélange de vinaigre additionné d'une cuillère d'huile, de sel et de sucre, et le servir accompagné de sauce sriracha.

Retrouvez la préparation du riz frit en vidéo :


Malheureusement, Nanda et B. n'ont pas pu participer au dîner car elles jeûnaient dans le cadre d'une fête dédiée à Shiva, le Maha Shivratree. Cette célébration a cours dans toutes les communautés hindoues, mais est particulièrement importante à l'Ile Maurice, où se déroule un pèlerinage jusqu'au lac sacré de Ganga Talao depuis 1898. De multiples célébrations ont lieu à ce moment de l'année, qui est d'ailleurs férié à l'Ile Maurice ; la fête de Shiva est ainsi animée de défilés de chars, les kanwars. Pour plus d'informations, vous pouvez lire un article sur le Haha Shivratree 2017 ici.




L'entrée par Josette : mousse de betterave accompagnée de feuilletés au fromage
Le dessert par Yvette : compote aux 3 pommes dans sa sauce verte, gingembre et vanille
Les boissons par Louise : mojito sans alcool et infusion gingembre citronnelle

dimanche 29 janvier 2017

Le bortsch ukranien par Oksana







Pour le premier dîner de l'année, c'est Oksana qui a pris les rênes de la cuisine de LGdLA et nous a préparé un délicieux bortsch ukrainien. La règle d'or de cette soupe d'Europe de l'Est : "Bortsch needs to be red!". Quels qu'en soient les ingrédients, la soupe se doit donc d'adopter la teinte magenta des betteraves. Selon Oksana, chaque femme ukrainienne cuisinerait une version différente du bortsch... Alors autant ne pas se formaliser d'une quelconque recette ! 

La soupe se constituait ce soir-là de : betteraves (évidemment !), pommes de terre, céleri, haricots verts, carottes râpées, tomates, poivrons rouges, champignons, poireaux, blancs de dinde, oignons, crème fraîche, persil plat et aneth. Le bortsch constitue un plat complet idéal pour affronter l'hiver, et qui serait, d'après notre chef du jour, très bénéfique pour la circulation sanguine.

Retrouvez notre soirée en vidéo :



Les amuse-bouches by Yvette : des chaussons feuilletés fondants, à l'aubergine épicée et à la ricotta et aux herbes.
Les boissons by Josette et Yvette : une délicieuse citronnade fleur d'oranger, des jus de gingembre et de bissap.
Le dessert by Josette : une salade d'oranges hivernale avec pommes, dattes, pain d'épice et sucre vanillé, accompagnée de madeleines

jeudi 24 novembre 2016

Délicieux ce dîner éthiopien du 24 novembre !



mercredi 18 mai 2016

Le chaya soudanais de Bahradine

Pour ce mois d'avril, c'est Bahradine qui a préparé un repas tchadien gargantuesque ! Avec sa fiancée Haïcha, ils ont cuisiné ensemble trois préparations traditionnelles : le chaya soudanais, le mahchi kossa (des courgettes contenant une farce à base de riz) et une salade africaine de pommes de terre, carottes et oeufs. Une très belle après midi et soirée de partage !



















Les boissons by Nathalie : une infusion au thym miel et une limonade à l'orange
Les amuse-bouches by Marine : tartelettes petits pois ricotta menthe, sablé paprika parmesan et rillettes de maquereaux
Le dessert by Catherine qui nous a préparé une tarte tatin aux pommes et mousse d'amande cannelle

jeudi 31 mars 2016

Bibimbap par Sung ah

Voici la recette de Sung ah, un bibimbap végétarien qui a été cuisiné lors du dernier dîner du goût de l'autre, le jeudi 31 mars 2016 !

La recette du bibimbap de Sung ah


Déroulé de la recette :

La cuisson du riz :
1. Rincer le riz plusieurs fois dans l'eau froide.
2. Faire cuire dans une casserole avec un couvercle à feu fort pendant 15 minutes à partir de l'ébullition, puis baisser le feu et laisser cuire encore 20-30 minutes (ne pas ouvrir pendant que ça cuit).

La cuisson des légumes :
1. Les carottes : dans une poêle chaude avec un peu d'huile d'olive, faire revenir les carottes taillées en fins bâtonnets. Après 3 minutes, ajouter un peu de sel et laisser cuire.
2. Les courgettes : dans une autre poêle faire de même avec les courgettes.
3. Les champignons : dans une poêle chaude avec un peu d'huile, poêler les champignons émincés pendant 3 minutes. Ajouter la sauce soja et un verre d'eau. Laisser cuire pendant 10-15 minutes. Réserver la sauce pour le bibimbap.
4. Les pousses de soja : plonger dans une casserole d'eau bouillante et laisser cuire 3-5 minutes, puis égoutter. Ajouter l'ail et l'oignon nouveau émincés, et l'huile de sésame coréenne. Laisser mariner le tout.
5. Les oeufs au plat : Dans une poêle chaude avec de l'huile d'olive, casser un oeuf et laisser cuire 1-2 minutes. Baisser le feu et laisser cuire encore 5 minutes.

Pour réussir la préparation du bibimbap, il est conseillé de mélanger les textures : cru et cuit ! A vous de choisir jusqu'où pousser la cuisson des légumes pour l'effet en bouche désiré. Idéalement disposer le bibimbap dans un bol : le riz au centre, les légumes arrangés par sorte tout autour, au centre au dessus du riz l'oeuf au plat et par dessus l'huile de sésame coréenne et quelques graines de sésame. Le jeu des couleurs est très important. En Corée, on dit qu'un gâteau est meilleur lorsqu'il est plus beau !

Pour manger le bibimbap, il faut mélanger le tout ! "Bibim" signifie "mélanger" et "bap" signifie "riz" ! On mélange et on mange à la cuillère (oui, oui en Corée on mange le riz et les soupes à la cuillère).

Conseil pour le Bibimbap : vous pouvez aussi faire un bibimbap avec tous les légumes du frigo ! N'ajoutez pas trop d'huile ou de beurre car la petite touche d'huile de sésame apporte un goût fort en bouche !









Les amuse-bouches by Catherine :
Gougères au fromage 
Verrines de butternut en mousse

Le plat by Sung ah :
Bibimbap - plat coréen

Les desserts by Charlotte :
Gâteau petits bruns et mousse de mascarpone vanillée 

Les boissons by Laure :
Boisson ananas - gingembre 
Pétillant kiwi - citron vert 

jeudi 25 février 2016

Couscous arabe par Idrissa

Ce mois-ci Idrissa nous a proposé un chouette périple culinaire...Passionné de cuisine française, italienne... c'est finalement en terre africaine qu'il nous a emmenés pour ce dîner du mois de février ! D'abord le Mali, son pays d'origine, avec une boisson au gingembre maison extrêmement rafraîchissante. Puis la Tunisie avec un couscous arabe qui lui a été transmis ici en France ! Voici les recettes de ces deux plats dégustés pendant la soirée.










La recette du couscous arabe d'Idrissa

Ingrédients pour 12 personnes :
1kg de semoule
2 gousses d'ail
1 kg de pilons
1 kg de merguez
3 oignons
3 pincées de cannelle
3 pincées de cumin
2 pincées de piment doux
1 boîtes de concentré de tomate
125 g de raisins secs

Pour les légumes :
4 courgettes
4 carottes
4 aubergines
1/2 chou
6 pommes de terre
2 oignons

Déroulé de la recette :
Faire bouillir de l'eau (environ 2 litres 5) et verser sur la semoule. Mélanger et couvrir. Laisser reposer. Lorsque la semoule a bien gonflé, ajouter les raisins, mélanger et laisser reposer à nouveau.

Dans une casserole, mettre un mélange beurre et huile. Une fois la casserole bien chaude, faire dorer les pilons de poulet, les merguez, les oignons ciselés. Ajouter les épices (cannelle, cumin, piment doux) et laisser cuire à nouveau 5 minutes. Ajouter les gousses d'ail épluchées et coupées en deux. Ajouter ensuite le concentré de tomate et un demi litre d'eau, puis la viande. Couvrir et laisser mijoter une dizaine de minutes. En fin de cuisson, ajouter le persil.
Retirer la viande et mettre les légumes coupés en morceaux. Ajouter une pincée de sel, couvrir et laisser mijoter jusqu'à cuisson des légumes.










La recette de la boisson au gingembre

Eplucher et râper une racine de gingembre. Mettre dans un saladier avec des feuilles de menthe et de l'eau. Laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure. Filtrer et ajouter du sucre et de l'eau à votre convenance.












Les amuse-bouches by Catherine : En entrée, nous avons dégusté les roulés de courgette à la féta et une tarte du soleil au caviar de tomate et fromage.
Les boissons by Charlotte : un cocktail pink lady et une citronnade fleur d'oranger.
Le dessert by Marine qui nous a préparé un crumble banane chocolat.